Ce 28 septembre marque la Journée internationale pour le droit à l'avortement. En Argentine, une manifestation contre l’avortement est organisée dans plusieurs grandes villes du pays. En Argentine, les femmes se mobilisent pour le droit à l’avortement Mi-octobre, les 34es Rencontres nationales des femmes ont rassemblé des dizaines de milliers de manifestantes. Jorge Saenz / AP. Manifestation de femmes en faveur de la légalisation de l’avortement en Argentine, à Buenos Aires, le 14 juin 2018.

Abortion in Argentina, when understood as induced, is considered a crime against a life and a person, and it can be punished with one to fifteen years of prison for anyone that induces an abortion. A cette occasion, l'association Avortement Europe appelle au rassemblement devant l'hôpital Tenon (4, rue de la Chine, 75020), près de Bastille, à 12h, suivi d'une marche qui commencera à 14h au même lieu.